Sommaire

Typekit, des polices qualitatives dans un site Web

Pour contrôler l’affichage des pages Web dans différents navigateurs et sous différents OS, les webdesigners se sont longtemps limités aux polices qualfiées de «Websafe» c’est-à-dire aux polices présentes sur les machines des internautes comme Arial, Verdana, Georgia, Helvetica, Tahoma, Lucida Grande, Lucida Console etc.

Différentes solutions s’appuyant sur Flash, Javascript ou PHP, visant à élargir le choix des polices utilisables sur le Web ont été imaginées comme Cufon, SIFR, FaceLift ou Typeface.js. En général, ces solutions présentaient des problèmes récurrents : texte impossible à sélectionner, référencement impossible, temps de chargement, compatibilité, respect des standards etc.

L’arrivée des CSS3 a totalement modifié la typographie Web puisque, via la propriété @font-face qui permet à un internaute de visualiser des polices qui ne sont pas installées sur son poste, il est devenu possible d’incorporer n’importe quelle police à un site Web.

La solution Typekit

Restait à gérer la question des droits d’auteur des polices utilisées car une police de caractères est protégée au même titre qu’un logiciel. Et les licences sont chères, très chères. C’est précisément là que ce trouve la valeur ajoutée de Typekit.

Typekit est un service par abonnement d’Adobe qui rassemble des milliers de polices de fonderies partenaires mêlant standards typographiques et futurs classiques. Une attention toute particulière est portée à la qualité du rendu des polices texte qui répondent aux normes les plus strictes.

C’est la solution adoptée par plus de 250 000 clients à travers le monde, dont de grandes références telles que Twitter ou The New York Times.

L’abonnement, pour un prix modique, inclut les droits d’utilisation des polices et autorise l’affichage des polices choisies sur un site Web. Les polices Typekit fonctionnent dans tous les navigateurs qui prennent en charge les polices Web sur Mac OS X, Windows et Chrome OS, ainsi que sur la plupart des navigateurs mobiles.

L’intégration des polices dans le site Web s’effectue via un code incorporé en javascript dans la balise <head> des fichiers ou du thème/template si vous utilisez un CMS (Content Management System).

L’infrastructure globale de Typekit garantit des temps de réponse de l’ordre du millième de seconde, ce qui est plus rapide que la vitesse à laquelle la plupart des sites Web peuvent diffuser leur propre CSS. Les polices proposées sont hébergées sur une centaine de serveurs éparpillés dans le monde entier ce qui permet une disponibilité de la plateforme est de 99,9 %.

Network Studio et Typekit

Nos forfaits hébergement de sites Internet, y compris notre offre sur plateforme multisites WordPress, incluent l’accès à 4 200 polices Typekit.

Voir les polices Typekit